30/09/2017

Exposition Christian Dior ou la fierté d’être française

Un de mes nombreux péchés mignons est d’éplucher les livres d’or d’exposition. C’est une mine d’information, d’inventivité et souvent un défouloir assez jubilatoire. Et là, première surprise, pas une critique, pas une seule en 4 pages feuilletées. Pourtant l’organisation débordée de l’accueil, la chaleur suffocante des premières salles, l’obscurité parfois limite et le monde, la foule (une américaine a même cru que je lui touchais l’arrière-train, ce n’était que mon sac !) constituaient des sujets en or pour qui voulait se défouler. Mais voilà, ce qu’on arrive à voir est tellement sublime, tellement riche, tellement innovant, inventif, coloré, chic, fantaisiste, osé, audacieux, féminin, fort, joyeux, féerique qu’on en oublie ces…