09/10/2017

Pourquoi je ne paierai le bus qu’une fois sur deux

Titre un brin provocateur pour une expérience des transports parisiens de plus en plus désastreuse. Depuis l’été, j’ai suspendu mon abonnement Navigo, plus très utile au quotidien. Ce n’est pas forcément plus intéressant financièrement, mais au moins je n’avance plus un montant qui augmente chaque année pour une qualité de service considérablement dégradée. Un bus à la traîne J’ai la chance d’avoir 3 lignes de bus à proximité de chez moi qui m’emmènent à Trocadéro, Opéra, Concorde, Châtelet ou Convention. Quand on a le temps, le bus est le moyen de transport idéal pour aller d’un point A à un point B dans des conditions acceptables, respirables et offrant une…